Ces articles ont bien été ajoutés à votre panier.

La rentrée pointe le bout de son nez : pas de panique !

La-rentrée-pointe-le-bout-de-son-nez-pas-de-panique

La rentrée pointe le bout de son nez : pas de panique !

Comment garder « son capital bonne humeur » ? Garder ses bonnes résolutions et continuez à prendre soin de soi ?

Comment ralentir et s’écouter sans culpabilité ?

Comment s’offrir au quotidien un espace pour soi, rien que pour soi ?

 

J’ai la même sensation du « pas assez » et du « c’est injuste le temps passe si vite » !!! J’ai même comme un vertige qui me rappelle la petite fille avec son cartable sur le dos qui ne voulait pas aller à l’école. Et pourtant tout ce que j’organise dans ma vie est le plus plaisant possible, mon travail y compris. Et pourtant…

« Faire de l’espace au vide…

Dans un monde où tout doit être fait rapidement (société kleenex) et il est nécessaire de trouver un rythme pour mieux vivre l’instant présent, se satisfaire de l’instant et le déployer. Autour du ralentir, il y a à réfléchir de la notion de l’immédiateté sans frustration. L’hyperactivité vient des modes d’éducation de la jouissance. Plus de place à l’observation pour être ravi à chaque instant, à chaque seconde. Quitter le mode de jouissance pour être dans la respiration de l’instant… pour traverser les peurs. Immédiateté, la pulsion, la jouissance… Se remettre dans sa simplicité… ».
Co-écrit avec Thomas Marcilly en préparation de notre livre… A suivre prochainement.

Ce n’est pas donné : 

Cela n’est hélas pas pour tous d’avoir su ou pu s’entourer du meilleur. Les contraintes familiales et professionnelles peuvent alourdir et tirer vers le bas votre énergie vitale. Il y a les aspects incontournables, non négociables du quotidien mais il y a votre part pour ne pas y donner tous les pouvoirs. Cela ne tient qu’à vous de prendre soin de vous sur tous les plans et dans tous les domaines de votre vie. Et, si c’est plus compliqué dans un des aspects, accentuez les belles expériences et les belles initiatives dans les autres aspects. Cela compensera en quelque sorte.

C’est vital :

C’est essentiel de vivre quotidiennement des temps pour soi, des temps de pause ! Est-ce une proposition si déraisonnable que pour s’y installer en toute légitimité et sans culpabilité, il faille se faire aider. Ecouter l’expérience de l’autre et sa guidance ? Est-ce que cette course en avant, cette course contre le temps est le terreau d’un manque en soi ? Suis-je manquante au point de ne pas vivre un temps de vacuité spontanément. Quelle peur fondamentale m’empêche d’être simplement là et juste là ? Ce temps de vacuité, en conscience de l’espace de vie qu’il crée, est à réinstaller au jour le jour, comme une discipline, un choix nommé. Il n’est pas toujours là au petit réveil. Ma respiration est déjà empreinte des sujets du jour et de ma quête à « faire ». J’appelle à une autre respiration, celle de l’Etre en moi, conscient et pensant, car là, c’est le silence que je m’offre, entre l’inspire et l’expire. Ce temps de pause est bien le temps de silence en moi.

Plus concrètement:

La naturopathe qui sommeille toujours en moi ne peut que vous conseiller d’adopter une alimentation saine et équilibrée, vitalisante qui vous apportera les éléments nutritionnels indispensables à entretenir votre belle énergie sur tous les plans. Vous pouvez mettre très facile en place les trois « armes » du naturo : le bien manger, le bien respirer et le bien bouger. Pour en savoir plus !

Que se soit par une approche corporelle ou psycho-corporelle, par un accompagnement psychanalytique ou en psychothérapie, je crois qu’aujourd’hui le mouvement sociétal insécurisant et les épreuves de la vie nous conduisent à nous remettre en confiance auprès d’un professionnel qui saura vous soutenir et permettre une meilleure gestion du stress et une meilleure compréhension de vos mécanismes de fonctionnement. C’est aussi cela une respiration (mentale) mais pas la moindre pour ne pas retomber dans les mécanismes inadaptés. Pour en savoir plus !

Des aides :

Je suis une adepte de la phytothérapie, aromathérapie, gemmothérapie, élixirs floraux de Bach et élixirs de cristaux… A chaque problématique émotionnelle ou physique, il existe une solution personnalisée et sans effets secondaires.

Pour la rentrée, mes petits trucs :

Ginseng et spiruline pour l’énergie physique, figuier et cassis en gemmo pour accompagner l’entrée dans l’automne, rhodiola si ce n’est pas suffisant pour rester dans les pensées positives, Hornbeam voire l’associer à walnut (élixirs floraux) pour faciliter cette transition et élixir de cristal de roche pour potentialiser tout ceci. Mais c’est bien sûr au cas par cas…

L’autre incontournable façon de rester en pleine forme :

La cure « monodiète de l’automne » c’est-à-dire en ne mangeant que du raisin. Pour en savoir plus !

 

Je crois que mes trucs à moi peuvent être vos trucs à vous.
J’accompagne depuis longtemps dans tous ces domaines du soin au naturel
en individuel ou en groupe.

Bonne fin de saison estivale pour une transition dès plus positive
vers les belles
couleurs de l’automne.

Carole 

Laisser un commentaire