Dans ma démarche, toujours plus en conscience et en vigilance, pour ne pas tomber dans les pièges proposés par Facebook dont on sait le peu d’éthique, j’ai décidé suite à de nombreux échanges avec quelques amis qui se reconnaîtront, de moins donner de mon temps à ce même réseau, voire même le quitter à terme.

Pour ou contre les réseaux sociaux ?

J’ai commencé à m’interroger sur l’emploi de Facebook et toute la machine qui se cache derrière ! Pour autant, je n’arrive pas à m’en détacher car j’ai plaisir à vous lire et aussi à transmettre mon actualité.

Le fait est que nous diffusons tous beaucoup d’informations, certes souvent pertinentes, mais il n’y a pas tant d’échanges que cela en notre nom. Il y a des échanges à un certain niveau mais peu de commentaires. Tout simplement par manque de temps ? Combien de fois ai-je publié mes articles ou mes vidéos sans retour ou très peu ? Je sais qu’ils sont lu mais mon invitation à échanger sur les thèmes que j’explore reste bien trop souvent sans réponse. J’ai besoin de mettre du sens à mon travail. J’écris et j’enseigne mais cela ne peut pas être sans vous !

Je n’hésite pas à sortir de la facilité de l’écran et à « monter sur scène »

Enseignements, conférences, ateliers et même voyage initiatique pour cet automne… J’aime vous rencontrer.

Cela demande à tous un déplacement, du temps, un investissement mais cela permet la qualité du lien.

Votre engagement et votre implication est alors tout autre. L’écran ? oui, mais pas que !! Il ne nous pousse pas « hors nos murs » ! Au creux de notre chez soi, il ne pousse pas à sortir de notre zone de confort.

Nous lisons et nous partageons et puis ? Nous nous abreuvons d’images et de scoop et puis ? Nous diffusons des pétitions et nous pointons du doigt les dysfonctionnements et puis ?

Je pense que c’est dehors et en face à face que cela se passe. C’est sur le terrain que les confrontations apportent les changements. C’est dans la rencontre que le Cœur s’ouvre à la véritable relation.

Un chapitre de plus à notre livre !!!

Thomas et moi avons décidé, alors que le livre s’achève, d’en rajouter un : « Au-delà des écrans ».

Il est nécessaire pour nous d’amener cette réflexion et aussi de trouver d’autres solutions. Quel réseau ? Quel éthique ? Le ramener à l’essentiel d’une communauté très impliquée.

Facebook est tellement un réseau ingénieux car nous nous voyons tous et nous surfons de l’un à l’autre mais sans véritablement approfondir.

Créer de l’interaction passe forcément par une frustration car cela nous oblige à choisir. Pour faire circuler une parole et amener une réflexion profonde sur tel ou tel sujet nous ne pouvons pas nous disperser autant que le propose Facebook !

 

Il faut bien vivre avec mon temps !!!

Les réseaux sociaux sont un moyen de communiquer mon actualité, c’est certain ! Mais quel réseau serait le moins manipulateur et quel autre réseau n’utiliserait pas mes données sans mon autorisation ?

En attendant de nous questionner ensemble et de tenter de trouver une solution, je garde mon profil Facebook.

Mais de préférence, vous me retrouverez sur :

Ce n’est pas pour sortir du système, c’est pour trouver une autre solution où nous pourrons continuer à nous contacter. Facebook est un outil formidable et nous savons bien sûr l’utiliser à bon escient. Nous avons su nous débrouiller autrement avant, je n’y suis que depuis 2011 et vraiment active que depuis 2 ou 3 ans. C’est ce qu’il y a derrière Facebook qui me gêne de plus en plus. Cela dit je n’ai pas encore rompu! 😉  

C’est comme un vieux couple, il faut du temps et avoir mesurer tous les aspects de la séparation.