Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

 

 

Etre en connexion avec la nature

 

Notre contribution pour être en connexion avec la nature

 

Nous voulons tous vivre dans une société meilleure qui offrirait sécurité et confort. Mais pour être en connexion avec la nature, et le vivant, ce n’est sans d’urgentes prises de conscience. Ce n’est pas sans un agir et une profonde remise en question de nos modes de vie et de consommation.

Ainsi, notre part de colibri est bien d’améliorer nos comportements même si nous n’en voyons pas toujours les effets immédiats. Nous en sommes à notre énième COP, où tous les dirigeants viennent se raconter une histoire maintes fois rabâchée. Où ils réalisent l’urgence climatique, mais cautionnent encore et encore les énergies fossiles… où nous n’avançons pas sur la gestion de la migration et de l’horreur faite au vivant pas plus que sur la condition des animaux dans le monde. Etc…

Je ne souhaite pas vous installer dans un sentiment de culpabilité mais dans un élan de vie, de renouveau et de reconnaissance de l’infinie richesse qui est à notre disposition. Nous devons protéger en priorité tout cela pour être en connexion avec la nature.

Quand nous prenons conscience de l’impact de tous nos gestes et de tous nos choix, nous ressentons bien que nous créons une énergie d’Amour. C’est en nous, et c’est à cultiver, avec bon sens, en se posant tous les jours la question de ce que nous pouvons transformer.

Notre présence à nous-même et aux autres se met au service de « encore plus grand ». Notre sagesse ainsi accueillie et honorée est proposée dans le cercle de la vie. Elle permet des rencontres tellement initiatrices et inspirantes.

Mes rencontres sur ce chemin de conscience

Il y a comme une évidence pour revenir à une simplicité de vie pour être en connexion avec la nature. Il y a une évidence pour reprendre le fil de nos ressources pour « Oser le vivant, Naître à soi-même ». C’est une expression que j’ai à cœur de transmettre car elle est le titre même de mon livre édité en mars 2019 chez Edilivre. Mon prochain ouvrage s’appellera « Voyage en soi sur la terre des éléphants ».

J’ai choisi ce titre pour évoquant mon accompagnement en voyage initiatique à la rencontre des éléphants dans des camps éthiques. Comme une suite sur la question du vivant mais transmis par le biais d’une histoire fantasmagorique d’une rencontre avec un éléphant sacré.

Un cheminement au plus près de soi avec des étapes initiatiques singulières. Etonnant non ? Oui, j’avoue, je raconte mon histoire, mes initiations, ma transmission et mon engagement auprès de notre Mère la Terre. J’espère que vous aurez l’élan de vouloir le lire.

Un projet solidaire ! Un de plus. L’élan là aussi de renouer avec les animaux sauvages et domestiques en leur offrant les meilleures conditions de vie possible. Quelle chance de participer là aussi à se déploiement.

Ma part de colibri

Pour être en lien avec la nature, je voyage aussi en des lieux privilégiés, à proximité de chez moi, pour rencontrer des animaux ainsi que leurs gardiens.

Mon dernier coup de cœur pour un refuge ? La Petite Bohème à Chatillon la Palud. Un univers incroyable où se côtoie tous les animaux de la ferme. Ils ont tous une histoire assez dramatique et ont été secourus par Séverine et Bruno.

J’aime prendre ce bain de nature avec eux en me rendant utile. Et il y a à faire ! Vous voulez adhérer à leur association pour soutenir cette belle cause ? Je me ferai une joie de vous mettre en contact.

Les animaux sont des guérisseurs

En prenant soin d’eux nous prenons soin de nous. En prenant soin d’eux, nous prenons conscience de l’Alliance entre tous les règnes : animal, végétal et minéral. Nous prenons conscience que nous sommes en interrelation. Nous sortons d’une forme de violence et ce mouvement de pacification s’inscrit dans la relation à l’autre.

Les animaux vivent leur vie d’animaux et parfois montrent de la férocité. Loin de moi l’idée d’un monde de bisounours mais, ils ne sont pas capables de destructivité, ni de haine, ce sont simplement des mécanismes de défense et de protection. Il n’y a aucune stratégie d’éradication systématique comme nous pouvons nous en être capables.

Alors oui, ils nous montrent la nécessité de prendre soin de notre Mère la Terre et de tous ses règnes. Ils ont la connaissance de la Vie Vivante et du sacré en toute chose.

La médiation animale est en pleine essor. C’est la preuve du lien tout particulier que nous pouvons tisser avec les animaux. Et surtout du bien-être que nous pouvons nous apporter mutuellement.

Je pense que nous pouvons manifester encore plus par des actions non-violentes. Un « ça suffit » pour légitimer la bientraitance auprès de tous les animaux et faire que l’horreur cesse dans les élevages intensifs, les abattoirs, les laboratoires, les cirques et autres lieux de distraction inutiles et archaïques.

Quand nous aurons dépassé cette violence faite à la nature et ses animaux, nous pourrons enfin arrêter toute violence faite aux humains. C’est une évidence ! Nous aurons réussi à maîtriser toute destructivité.

Coup de cœur aussi à l’association Loka Shanti qui signifie « Paix sur le monde ».

La nature, les animaux : notre héritage

Émue aux larmes par un coucher de soleil, un papillon qui virevolte, une libellule qui me choisit comme piste d’atterrissage, un chat, un chien, un écureuil… Pour être en connexion avec la nature, je l’observe tous les jours et je suis touchée et même transcendée par son énergie et chacun de ses règnes : animal, minéral et végétal.

Je trouve magique ce renouvellement permanent. Je savoure l’harmonie et l’interdépendance de ces mondes dont je fais partie. Tout un monde de poésie, de formes changeantes, de couleurs et d’odeurs qui accompagnent ma journée. Tout semble parfait.

Le règne animal, le végétal et le minéral sont notre propre nature. En chacun de nous, il y a un animal qui sommeille, un végétal qui correspond à notre sensibilité et un minéral qui résonne.

Je pense à toutes ces thérapies vibratoires : homéopathie, gemmothérapie, lithothérapie, élixirs floraux… je pense au chamanisme. Chacun est l’élément et l’ensemble à la fois de chaque chose. C’est de cela dont je parle quand j’évoque l’interrelation et l’interdépendance. Tout est en nous pour être en connexion avec la nature.

Proverbe indien : « Traitez la Terre avec respect ; ce ne sont pas vos parents qui vous l’ont donnée, elle vous a été prêtée par vos enfants ».

Rencontrons-nous

Encore mieux qu’un appel aux dons, une rencontre et une invitation à reprendre le chemin de la simplicité et de l’alliance avec les animaux. Mais aussi une invitation à plonger dans sa propre histoire liée au monde animal.

Les animaux et les humains ! En union, en communication, en cohérence…

Où en sommes-nous aujourd’hui de ce qui nous relie à cette énergie que nous offre le règne animal et dont nous ne saurions nous passer ?

Oser le vivant c’est reprendre quelque chose du côté de notre héritage : la nature, les animaux et notre propre cheminement intérieur.

L’âme nomade sur toutes vos plateformes d’écoute préférées

L’âme nomade, parle de voyages initiatiques et de séjours de ressourcement.

C’est la magie de témoignages de voyageuses et de voyageurs ayant eu l’élan de vivre un séjour pas comme les autres ici ou ailleurs.

Chaque interview sera source d’inspiration pour Oser ton propre voyage dans une dimension éthique, spirituelle et solidaire.

Rendez-vous tous les 2ème et 4ème mercredi du mois pour un instant de rêve, t’inspirer et Oser ton propre voyage. J’ai à cœur que chacun devienne responsable de sa vie.

J’ai à cœur que le voyage initiatique puisse développer en chacun la notion de bien commun pour ainsi devenir plus respectueux de l’autre et de l’environnement en général.

Prendre conscience de la conséquence de ses actes entraîne une multitude d’autres prises de conscience pour un avenir meilleur et pacifié.